Le silence ne sera qu'un souvenir - LIVRE -

Le vieux Miklus se déciderait-il à parler ? Rongé par le remords d'avoir gardé le silence, il s'en remet à un journaliste venu à l'occasion des vingts ans de la chute du Mur de Berlin, et raconte les siens, cette communauté rom installée sur une rive slovaque du Danube.

Dilino est le souffre-douleur de la bande, parce qu'il est différent avec son air de gadjo. Il ignore qui est cette femme qui s'occupe parfois de lui. " La Vieille " s'appelait Chnepki et avait une voix d'ange. Elle fut brisé en plein vol un matin de 1942 et réduite au silence des années durant. Jusqu'au jour où apparut Lubko, le sculpteur de marionnettes qui jouait du violon comme un Tsigane.

A l'heure où de plus en plus de crânes rasés tapissent la ville de croix gammés, Miklus éclaire ces existences opprimées, revèle les non-dits. Et balaie les étiquettes pour laisser surgir les visages.

 

 

Mon avis : Merveilleux moment passé avec Miklus! Une histoire dure mais tellement touchante! Racontée avec grand talent par Laurence Vilaine, j'ai lu ce livre en deux jours. Empli de vérité ce livre nous ouvre les yeux sur la réalité de la discrimination actuelle ou passée... Et sur ses conséquences, parfois dévastatrices qui hantent bien des générations!

 

 

 

 



09/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres